La jeune fille et le roi cruel
 

Un roi cruel a fait mettre au cachot une jeune fille qui refusait de l'épouser.
Après une année passée sans que la jeune fille revienne sur sa décision,
le roi la fait venir dans la cour du château et lui propose un marché.

Je vais ramasser deux cailloux, un noir et un blanc, lui dit-il et les tenir cachés chacun dans une main.
T
u choisiras alors librement l'une des deux. Si tu tires le caillou blanc tu seras libre ; si tu tires le noir, tu m'épouseras.
La jeune fille accepte ce marché avec grande crainte. Mais sa crainte se transforme en panique quand elle voit que le roi se penche pour ramasser subrepticement deux cailloux noirs !

Que peut-elle faire pour ne pas épouser ce roi si cruel ?

 

Après une année... le roi la fait venir dans la cour du château

Solution                        

 

 

 

 

Solution

Ce problème cité par E. de Bono dans 'La pensée latérale' illustre une construction erronée de l'univers de recherche qui fait que l'énoncé n'a bel et bien apparemment aucune solution.

En réalité, la contrainte "Je vais ramasser un caillou blanc et un noir", contrainte qui n'est pas respectée par le roi, se retourne joliment contre lui.
La jeune fille choisit un caillou dans l'une des mains et le fait aussitôt volontairement tomber à terre au milieu des autres dans la cour. On ne le voit plus.

Ah ! Vous êtes libre !       

Celui qui reste  est noir, j'avais donc choisi un blanc !

"PARDON dit-elle, mais la couleur de celui qui reste, décide aussi bien de mon sort en donnant par opposition la couleur de celui qui est tombé".

L'autre est noir, bien sûr, et la jeune fille est LIBRE car elle est censée avoir choisi un blanc tombé à terre !

 

   

 Menu Paradoxes  Accueil