Le jeu impossible

Un triangle constitué de 9 cubes. C'est tout à fait acceptable à l'oeil ceci d'autant qu'il est déjà dessiné.
Je vous propose d'essayer de le reconstruire avec les 9 cubes de la figure ci-dessous. On peut déplacer chacun d'entre eux.
Le dernier posé est toujours positionné sur ou devant les autres , normal !


IMPOSSIBLE ! L'œil dit oui mais le cerveau dit non.
La figure ci-dessus semble tout à fait concevable : il semble que ce soit simplement une bonne représentation plane d'un objet de forme triangulaire.
Cette figure ne peut pas exister : a-t-on déjà vu un triangle avec 3 angles droits ? La somme des angles d'un triangle est égale à 180°.
On ne peut pas être devant et derrière, dessus et dessous...
Chacun devrait immédiatement se détourner de cette figure qui n'a pas de sens.
 Pourtant on essaie tout de même ...

C'est accidentellement qu'Oscar Reutersväd réalisa en 1934 le tribarre impossible. Nous en avons rencontré d'autres dans les pages :
un
cube étrange et constructions troublantes.

De nombreux scientifiques fascinés et passionnés en imaginent régulièrement de nouvelles.

Escher est le créateur des plus étonnants et des plus beaux dessins impossibles (la tour mystérieuse, le Belvédère, Montée et descente, mouvement perpétuel).

L. et R. Penrose père et fils professeurs de psychologie écrivaient en 1958 : "Chaque partie est acceptable en tant que représentation d'un objet tridimensionnel ; pourtant du fait de l'assemblage pervers de ces parties, la figure dans son ensemble conduit à produire l'effet d'une figure imposssible" (1) 


DRAGGER avec clic gauche pour modifier le point de vue
et lancer l'animation (en tirant rapidement).
Laisser la souris dans le cadre.
Sous un certain angle, on a l'impression de réaliser le solide impossible...


RECHARGER éventuellement la page.
Et pour le plaisir, manipuler ces deux cubes.
 

 

 

                  
 
        Menu Paradoxes  Accueil

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 (1) dixit Illusions d'optique de Nigel Rodgers ed Solar