Visage ou mot : Jean ou Liar Pour le plaisir
           

Ci-dessous, glisser la souris sur le texte de l'image désirée.
Les images ambiguës.
Lorsqu'on regarde une tache d'encre ou des nuages, on peut imaginer des monstres des animaux ou des fées... Notre imagination peut voir tout ce qu'elle désire. Certains psychologues utilisent même cette interprétation dans l'analyse d'une personnalité. Lorsqu'on a reconnu quelque chose, il devient très difficile de changer d'interprétation.
Si l'ambiguïté est bien entretenue, ce qui est le cas dans les images ci-dessus, l'identification faite par l'oeil et le cerveau est mise en difficulté. Nous sommes déconcertés.
Les images ambiguës peuvent nous faire passer d'une interprétation à une autre en nous faisant instantanément oublier la précédente. Il suffit d'ajouter ou de cacher un petit détail voire même de regarder juste à un endroit précis pour lever totalement l'ambiguïté.
Beaucoup d'artistes conçoivent des images délibérément ambiguës dans un but ludique ou pour montrer le caractère subjectif et trompeur des représentations.

Perspective et figures impossibles.

La formulation et l'application des lois de la perspective simple furent lentes et progressives. Elles ont occupé plusieurs générations d'artistes du XIVe et du XVe siècle. Aujourd'hui, elles sont claires. Elles reposent sur la convention selon laquelle le dessinateur, placé en un point fixe (le point de vue) regarderait le monde à travers une fenêtre ou une plaque de verre.
William Hogarth grand peintre anglais (1697-1764) montra que la perspective était une chose sérieuse. Il écrivait :
"Quiconque fait un dessin en ignorant la perspective est susceptible de sombrer dans des absurdités..."
De nombreux artistes ont transgressé les lois de la perspective linéaire pour créer des illusions. Escher est reconnu comme le créateur des plus étonnants et des plus beaux dessins impossibles.

Contrairement aux images ambiguës qui ont un sens et une cohérence, les figures impossibles paraissent à première vue très ordinaires mais elles ne correspondent à aucune réalité envisageable.



Menu délices     Accueil