Au gré de notre vision capricieuse, les images se mettent à trembler. Cette fois c'est la persistance rétinienne qui est responsable de cette vision erronée : l'image est bien fixe, nous sommes leurrés par les indices déroutants de ces images. Les noirs et blancs se masquent et se démasquent... Cette impression de mouvement est un atout pour les zèbres. En effet lorsqu'ils courent, le lion qui poursuit un zèbre particulier a du mal à le repérer. Il est difficile de discerner si les rayures appartiennent à ce zèbre ou à plusieurs autres..
Le peintre français Victor Vasarely (1908-1997) s'est efforcé dans des œuvres visuellement ambiguës, de créer une impression illusoire de mouvement (comme Vonal Strie en 1975). Il créa des formes géométriques stupéfiantes qui paraissent se modifier à l'infini. La fondation qu'il a créée est installée à Aix-en-Provence.

 

Le tapis mouvant

Ce tapis au dessin très sobre se met à vibrer dans des
directions variables.
Peut-être ne voyez-vous pas un tapis mais un escalier.
En effet nous sommes habitués à lire de haut en bas et
de gauche à droite.
Si on cligne des yeux les traits horizontaux semblent
même recouverts d'un tapis gris.
Mais, pourquoi ne lirait-on pas l'image autrement en
imaginant le dessous d'un escalier que l'on regarde d'en bas.
Essayez.

  

 

Les alvéoles

Voici un losange rempli de perles noires. Dans ce dessin vous pouvez voir différentes choses. Certaines paraissent plus noires que d'autres. Certaines semblent plus petites. Elles semblent bouger.
En les regardant quelques dizaines de secondes, le fond blanc se tapisse de perles plus blanches encore.
Maintenant regardez fixement l'image, balayez l'espace autour puis regardez l'image en clignant des yeux. Vous devez voir non plus des ronds mais des hexagones comme les alvéoles d'une ruche.

 

Déplacez les disques,observez la trace.      

  

 

L'hexagone

Voici un autre exemple d'opposition clair sombre. Ce sont des perles claires disposées dans une alvéole hexagonale. En regardant de loin fugitivement, on ne voit quasiment plus les interstices noirs. Des taches brillantes apparaissent entre les perles.

 
Déplacez les disques...      

Remarque
L
orsqu'on place des disques les uns auprès des autres, on perd de la place dans les interstices. Remplissage et solidité sont des qualités particulièrement importantes dans la nature, dans une ruche par exemple. Si l'on comprime les disques ci-dessus, ils se transforment en un réseau serré d'hexagones. Les abeilles ont adopté cette configuration : pas de perte de place, ni de cire perdue, l'hexagone représente le compromis idéal.
Plus grand est le nombre de côtés d'un polygone régulier, plus grande est la surface couverte pour un périmètre donné. Les hexagones ont un meilleur rendement que les carrés ou les triangles, mais cependant moins bon que celui des heptagones, des octogones des décagones ou des cercles. Cependant l'hexagone est le plus grand polygone régulier paveur : pour carreler un sol, il ne laisse pas de vide. Il permet ainsi de créer une structure résistante qui utilise le moins de matériau possible.

                     


Menu délices     Accueil