Autres secrets de cœurs

CARDIOÏDE nom proposé en 1741 par Giovanni Salvemini, né à Castiglione et pour cette raison connu sous le nom de Castillon, pour un cas particulier de la courbe appelée "limaçon de Pascal".
La cardioïde appartient à la tribu élégante, friande de symétrie des conchoïdes.

C'est une épicycloïde : lieu d'un point d'un cercle mobile quand celui-ci roule sans glisser sur un cercle fixe.
Le cas particulier où les deux cercles ont même rayon correspond à la cardioïde.

Chaque animation
Est automatique en cliquant le bouton TOURNER.

.Avec deux disques
La cardioïde est engendrée par un point M d'un cercle de rayon R, roulant sans glisser sur un cercle de même rayon. 

     PLEIN ECRAN

 

A VOUS MAINTENANT !
Il vous faut deux disques rigides et de même rayon posés sur une feuille de papier elle-même fixée à une surface plane.
L'un des deux disques sera fixe.
Au bord du deuxième, marquer un point, y fixer une mine de crayon.
Faire tourner lentement sans glisser ce deuxième disque autour du premier disque fixe.
La mine va laisser une marque et dessiner une cardioïde...

  

 

 

.Avec des bouts de ficelle

Un cercle est divisé en 36 parties superposables. Chaque point est numéroté de 0 à 72 en faisant deux fois le tour du cercle.
Joindre par un segment de droite (bout de ficelle) le point 1 au point
2.
Joindre par un segment de droite le point 2 au point
4.
Joindre par un segment de droite le point 3 au point
6.
Joindre par un segment de droite chaque point au point dont le numéro est le double.
Quand on a joint 35 à 70 on a terminé.

Alors on voit apparaître une CARDIOÏDE. 

PLEIN ECRAN

 

 

 

                          SUITE : avec des traits...                                      


Menu délices  Accueil