Au XIXe siècle, des savants d'Europe et d'Amérique cherchent à produire des images animées.
Petit à petit la technique du cinématographe va s'élaborer.

Notre œil possède un caractère particulier : la rétine garde en mémoire pendant une fraction de seconde
une image lumineuse alors que l'image elle-même a disparu. Cette particularité appelée "persistance rétinienne" fait que notre œil perçoit un mouvement lié lorsqu'il capte une succession d'images instantanées. Vers 1820, des chercheurs utilisent cette propriété particulière de l'œil pour créer des appareils mystérieux : Phénakistiscope, zootrope, praxinoscope. L'illusion du mouvement est donnée par la vision en un temps très court d'une série de dessins.

Le thaumatrope
En 1825 le docteur anglais John Ayrton Paris commercialise son disque magique, le thaumatrope ( littéralement : roue à miracles). Sur une face du disque est dessinée une cage vide et sur l'autre un oiseau. Le disque est maintenu par une ficelle. En le faisant tourner sur lui-même, on a l'illusion que l'oiseau se trouve dans la cage, alors que l'œil ne voit jamais en même temps ni la cage ni l'oiseau.
 

 

Cliquer sur chaque nom ci-dessous pour découvrir d'autres thaumatropes
Pour voir les deux images de chaque animation cliquer deux fois sur le bouton stop.

 


C'est la première fois de l'histoire qu'on parle de 'persistance rétinienne' et qu'on en vend l'application sous forme de jouet optique.
Dans son ouvrage "Philosophy in Sport Made Science in Earnest", le docteur Paris explique :
"L'œil voit un objet parce que l'image de cet objet se dessine sur la rétine, ou sur le nerf optique situé dans le fond de l'œil : l'expérience a montré que l'impression ainsi transmise à l'esprit dure environ un huitième de seconde après la disparition de l'image... le thaumatrope dépend du même principe optique : l'impression créée sur la rétine par l'image représentée sur une face du disque ne s'efface pas avant que celle qui est peinte sur l'autre face ne se présente à l'œil ; on voit donc les deux faces en même temps ".

 




Menu délices  Accueil
 

 

 

 

 

 

(1) Emile Reynaud et l'image s'anima éditions du May préface de Pierre Tchernia
Magie lumineuse du théâtre d'ombres à la lanterne magique Jac Remise Pascale Remise Regis Van de Walle éditions Balland